MARSEILLE BOUQUIN D’ENFER par Thierry Vieille

MARSEILLE BOUQUIN D’ENFER par Thierry Vieille
Titre de livre : MARSEILLE BOUQUIN D’ENFER
Date de sortie : January 12, 2017
Auteur : Thierry Vieille
Broché : 183

Obtenez le livre MARSEILLE BOUQUIN D’ENFER par Thierry Vieille au format PDF ou EPUB. Vous pouvez lire des livres en ligne ou les enregistrer sur vos appareils. Tous les livres sont disponibles au téléchargement sans avoir à dépenser de l'argent.

Thierry Vieille avec MARSEILLE BOUQUIN D’ENFER

Que cache le succès fulgurant du premier roman de Karim Mellaoui « La banlieue vous fait kiffer ! », lequel vient de se vendre à plus de 2 millions d’exemplaires ?
Le monde de la presse et de la politique ne jure désormais que par ce caïd des cités de Marseille, devenu une star de la littérature.
Mais Karim a-t-il vraiment écrit son best-seller ?
Ou bien a-t-il tout simplement imaginé un stratagème inédit pour que son livre fasse le record des ventes ?
Le lieutenant Ange Mattei, flic au bout du rouleau, et le brigadier Abdou Abelrhamane, jeune recrue, vont enquêter de très près sur ce surprenant phénomène médiatique…
Humour, action et suspense vous donnent donc rendez-vous tout au fil des pages de ce polar loufoque et déjanté.
Préface de Franz-Olivier GIESBERT
Nous vivons une drôle d’époque où il faut que tout soit unique : le plat, le sens, le prix, l’enfant, et, surtout, la pensée.
Interdiction de sortir des clous et des discours convenus. Sinon, les agents de la circulation idéologique vont vous siffler, vous coller une amende ou même vous tirer dessus.
C’est ce qui rend si revigorant un polar comme celui des amis Hossan et Vieille. Ces deux là ont très mauvais esprit et la langue bien pendue. Ils s’amusent et nous amusent.
“Marseille, Bouquin d’enfer” n’est pas un polar classique à la sauce marseillaise. C’est plutôt un Ovni qui secoue les cocotiers et tourne le dos aux poncifs habituels. Les méchants n’y sont pas les mêmes que dans la littérature du même genre. Les gentils non plus.
Certes, on retrouve quelques-uns des codes du polar marseillais et aussi ces lieux privilégiés que sont l’Évêché, les Quartiers nord ou l’hôpital de la Conception. Sans parler du restaurant sicilien de la rue Sainte, le Don Corleone, haut lieu de la littérature policière dont, soit dit en passant, il ne faut pas rater les "Cassateddi", ces chaussons à la ricotta et à la cannelle qui vous transportent illico à Palerme. Pardonnez cette digression mais c’était pour votre bien.
Pour le reste, Hossan et Vieille bousculent tout, les farceurs. C’est ainsi que Karim, leur héros négatif, un imposteur absolu, devient, à la fin du livre, ministre de l’Intégration et de la Promotion des minorités visibles et prend même une sérieuse option pour la mairie de Marseille. Les histoires vraies ne finissent pas toujours aussi mal. Mais nos deux complices n’ont pas voulu mettre de morale dans “Marseille, Bouquin d’enfer”. Elle aurait gâché la sauce, faite de galéjades, de mensonges, de soleil, d’insolences et de bonne humeur marseillaise.
S’il est vrai qu’on ne fait pas de bonne littérature avec de bons sentiments, encore que ça reste à prouver, Hossan et Vieille ont frappé dans le mille.